Membres

Chercheurs

Camille Roth
Chercheur permanent, CNRS
Camille est chercheur CNRS en informatique, il a aussi été professeur en sociologie à Sciences Po Paris et possède ainsi un double profil en sociologie et en modélisation. Son programme porte sur la description de divers systèmes socio-sémantiques, notamment l’espace public numérique et les communautés scientifiques, en s’appuyant sur l’analyse de réseaux et le traitement automatique des langues. Il a fondé l’équipe en 2012.
Site personnelEmailSite du Centre Marc Bloch
Laurent Romary
Chercheur permanent, INRIA
Directeur de recherches à l'Inria au sein de l'équipe ALMAnaCH, Laurent mène des recherches sur la modélisation de documents semi-structurés, avec un accent particulier sur les textes et les ressources linguistiques, où il mène ou participe également à des activités majeures de normalisation à l'ISO ou à la Text Encoding Initiative.
HALEmail
Telmo Menezes
Post-doc, Centre Marc Bloch
Telmo est spécialisé dans l'intelligence artificielle et ses applications aux sciences sociales. Il s'intéresse largement à l'interaction entre l'intelligence humaine et l'intelligence artificielle dans l'espace public numérique. Ses recherches se concentrent actuellement sur les représentations des connaissances pour l'analyse des revendications et de la propagation des croyances.
Site du Centre Marc BlochEmail
Antoine Mazières
Post-doc, Centre Marc Bloch
Antoine est chercheur post-doctoral au sein de l'équipe de sciences sociales computationnelles du Centre Marc Bloch. Il possède une expérience pluridisciplinaire en sciences sociales, en informatique et en statistique. Ses plus récentes publications portent sur l'histoire de l'intelligence artificielle et l'utilisation de l'apprentissage automatique dans les études sur la discrimination.
Site web personnelEmail
Sébastien Lerique
Post-doc, IXXI
Fort d'une solide formation en mathématiques et d'une expérience approfondie en sciences cognitives et en sociologie, Sébastien étudie la façon dont les informations et les représentations sont transformées au fur et à mesure que les gens les interprètent et les publient à nouveau dans des espaces en ligne, en particulier des blogs.
Site web personnelEmail

Étudiant·e·s

Mohamed Khemakhem
INRIA & Paris Diderot
Mohamed est doctorant à l'Université Paris 7 et au laboratoire Inria-ALMAnaCH, expert DIN du comité ISO TC 37/SC 4 "Gestion des ressources linguistiques" et co-responsable du projet ISO 24613-4. Ses travaux de recherche couvrent des domaines interdisciplinaires, de la linguistique computationnelle aux sciences humaines numériques, où il se concentre actuellement sur la construction de modèles lexicaux standardisés pour la structuration automatique de documents numérisés, principalement des dictionnaires rétro-numériques.
Site du Centre Marc BlochEmail
Jérémie Poiroux
Algodiv
Doctorant en sociologie à l'École des Hautes Études en Sciences Sociales (Paris) et au Centre Marc Bloch (Berlin), j'étudie la fabrique des algorithmes sous le prisme de leur conception et leur impact au sein des organisations.
Site du Centre Marc BlochEmailPersonal website
Kexin Ren
Étudiante en master, ENS Paris
Étudiante en Master Recherche qui aime jouer avec toutes sortes de données ! Ses études en Sciences Cognitives (Modélisation) à l'ENS Paris lui permettent aujourd'hui de se former au Machine Learning, à la data science et au traitement du langage naturel. Elle a été assistante de recherche à l'Université de l'Alberta où elle a traité des données massives sur la circulation aérienne. Après avoir terminé son stage au Centre Marc Bloch, elle espère commencer sa carrière dans les domaines de la data science et du traitement du langage naturel.
LinkedInEmail
Santino Nanini
Étudiant en master, CRI - Université de Paris
Etudiant en master au Center for Research and Interdisciplinarity (CRI - Université de Paris) ayant une solide formation de biologie à la base il s'est reorienté vers l'informatique au cours de sa formation. Il est passioné par les nombreuses applications qu'offre l'informatique que ce soit en biotechnologie ou pour étudier les phénomènes sociaux avec une approche quantitative.
Katharina Tittel
Katharina est stagiaire au CMB et étudiante en Master à Sciences Po Paris avec une spécialisation en "Europe et Méthodes". Elle s'intéresse à l'utilisation des données et à l'analyse des réseaux socio-sémantiques pour mieux comprendre les attitudes et la formation de l'opinion, surtout dans le contexte politique. Son projet de recherche au Centre Marc Bloch porte sur l'existence possible d'un espace public numérique paneuropéen sur Twitter à l'occasion des élections européennes.
LinkedIn